Panier d'achat

Bienvenue



Bienvenue sur le site de la Franciscorsa.

Dans la section " produits " découvrez nos ouvrages relatifs à l'histoire de la Corse.

PRESENTATION

En février 1973, autour du Père André-Marie, quelques érudits passionnés d’histoire, décident de fonder une association, appelée Franciscorsa, contraction des mots « franciscains » et « Corse », dont l’objet est la gestion, le développement, l’exploitation scientifique et le rayonnement du fonds culturel, livres, archives et microfilms constitué par la Bibliothèque Provinciale des Franciscains de Corse.

Cette bibliothèque en effet était menacée à ce moment là par le rattachement de la Province Franciscaine de Corse à celle de Lyon, comme elle l’a été en 1996 par le rattachement de la province de Lyon Sud Est à la nouvelle province Franco-Belge. 
Nous avons pu obtenir que les franciscains effectuent un dépôt des ouvrages à la Bibliothèque Municipale de Bastia, et 12000 volumes, parmi lesquels une vingtaine d’incunables, après un inventaire détaillé effectué par l’équipe de la Franciscorsa, ont été déposés au fonds ancien de la Bibliothèque. Ces ouvrages, par leur richesse et leur diversité sont le reflet de l’histoire religieuse et culturelle de la Corse. Certains ex-libris témoignent de leur présence ancienne dans l’île et des chemins qui leur ont permis d’y parvenir. Un catalogue est en préparation, il sera un itinéraire du livre en Méditerranée et nous permettra d’évoquer nombre d’auteurs et d’imprimeurs, en grande majorité originaires de la Péninsule italienne, du 15è au 19è siècles. Venise, Milan, Bologne, Rome, etc…

Revenons sur la fabuleuse aventure de la Franciscorsa : 
Reprenant, à près d’un siècle de distance, le flambeau de l’abbé Letteron, fondateur de la prestigieuse Société des Sciences Historiques et Naturelles, le Père André-Marie a donné une nouvelle dimension à l’histoire de la Corse. 
Sa passion pour l’histoire franciscaine, sa curiosité sans cesse en éveil vont le conduire non seulement vers les villages les plus reculés de l’île ou dormaient notamment des ceppi de notaires, des registres paroissiaux, des livres de comptes de confréries ou de couvents, mais encore vers la Toscane et la Ligurie. Il va microfilmer aussi bien des archives privées que des documents relatifs à la Corse provenant de différents fonds d’archives génois, Archivio del Municipio, Istituto de Storia Economica, Archivio de Stato de Gênes, surtout, dont il deviendra l’hôte assidu, liant amitié avec tous. De ce qu’il appelait ses « raids » à Gênes, terme un peu rude qui témoigne de son passage à la base d’Aspretto comme aumonier militaire, le Père a ramené près d’un million de microfilms qui ont servi et servent encore tous les jours de base à des travaux universitaires ou à des recherches privées. 

Des ouvrages de référence comme le " Mémorial des Corses" et " Bastia, Regards sur son Passé ", pour ne citer que ceux-là, doivent beaucoup aux fonds de la Franciscorsa, notamment à son fonds photographique, que le père avait mis à disposition des auteurs avec sa générosité sans égale. 

Outre la consultation sur place, nous communiquons des documents par courrier en France continentale, dans les territoires d’outre-mer, ainsi qu’à l’étranger. Nous sommes en relation avec des universitaires du monde entier, Italie, bien sûr, mais aussi Amérique Latine, Etats Unis, Angleterre, Canada, et même Russie…
Notre méthode de recherche est extrêmement précise, on y trouve des codes permettant l’accès à des données concernant l’administration, la fiscalité, le droit et la justice, les révoltes, les fortifications, l’Eglise, le clergé régulier et séculier, la construction, pierre, chaux, transports, les mines, le bois, l’agriculture, l’irrigation, les citernes, les diverses productions blé, vigne, oliviers, châtaigniers, le commerce, avec les ports, les navires, les corsaires, les problèmes relatifs aux captifs en esclavage. 

Fidèle à l’esprit insufflé par le Père André-Marie, la Franciscorsa demeure une immense base de données qui a pour vocation le partage de la connaissance avec le plus grand nombre.

Membres fondateurs de l’association en 1973 :

Président : M. Pierre Spagnoli

Trésorière : Mme Jeannine Connois 

Secrétaire : Claude Valleix, Père André-Marie

ainsi que Mme Mazel, Mme Turquini, Mme Sallenbien, Mme Orsini, Mme Giacobbi, Mme Piazza, M. Tuffelli, M. Filippi, M. Ciavatti, M. Païta, M. Albertini, M. Flori, M. Pellegri, M. Padovani, M. Faggio, M. Orenga de Gaffory